Textrovert

Par Lindsey Summers, 266 pages, Michel Lafon (11 mai 2017)

 

Résumé3

Dans cette fiction nous suivons Keeley, qui va égarer son téléphone à une fête foraine et va l’échanger avec un dénommé Tavin. Les deux adolescents vont devoir se faire parvenir les textos et les appels de l’un et de l’autre durant une semaine car Tavin est parti en déplacement avec son club de football. Au fil des conversations, ils vont apprendre à se connaître et à s’apprécier jusqu’à ce qu’ils se rencontrent et que leurs secrets éclatent au grand jour. Maintenant qu’elle connaît la vérité, Keeley peut-elle encore lui faire confiance ? Et comment leur relation, née du mensonge, peut-elle survivre à la trahison ?

 

Avis3

J’ai acheté ce livre parce que j’ai bien aimé la couverture et surtout parce que je m’attendais à une romance épistolaire. J’adore les romans épistolaires depuis : Quand souffle le vent du Nord de Daniel Glauttauer et je me suis imaginée une histoire similaire dans la catégorie Young Adult. Ce ne fut pas vraiment le cas ! Les première pages sont en effet basée sur un échange de textos, mais très vite les deux protagonistes se rencontrent et on retombe dans un dialogue classique. Ce que j’ai bien aimé dans cette histoire c’est que l’auteure traite de sujets assez sensibles comme « la pression familiale », la peur de décevoir, le harcèlement aussi, mais sans rendre les personnages tout noir ou tout blanc. Il est également question de rédemption, de pardon, j’ai trouvé bien que pour une fois, le « méchant » puisse aussi être le « gentil ». J’en ai plus que marre de ces stéréotypes où on ne peut être que l’un ou l’autre qui ne représente JAMAIS la réalité. Les personnages sont mignons, mystérieux (un peu trop) et vont évoluer tout au long de l’histoire. J’ai beaucoup aimé le personnage de Tavin. J’ai ris à plusieurs moments de ses blagues nazes (je suis bon public) et un brin sarcastique comme je les aime. Keeley est plus fade. Elle se dit « culotée » avec lui, je n’ai pas trouvé (NON les personnes timides ne sont pas forcément dépourvues de personnalité, NON, elles ne font pas toutes tapisseries partout où elles passent.). En gros pour les personnages, je suis assez mitigée sur leurs traits de caractères qui sont assez peu présents. Même si sur la fin j’ai eu l’impression que Keeley prenait un peu d’ampleur dans l’histoire, qu’elle était plus perspicace, moins plante verte.

Ce livre se lit très rapidement (en un après-midi j’avais fini), l’histoire ne nous ennuie pas et il y a de nombreux rebondissements. Le secret de Tavin est inattendu et on peut imaginer ce que ressens Keeley quand elle l’apprend.

Au final, une histoire contemporaine, pleine de rebondissements, une révélation inattendue mais des personnages que j’ai parfois trouvé éteints.  Une histoire peu  profonde mais parfaite pour se détendre sur la plage cet été.

Retrouvez ce livre ici

3.5/5

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s