Poussières d’étoiles

cover114114-medium


140 pages, Edition Amazon Crossing

Je remercie les Editions Amazon Crossing pour leur confiance.

♦Résumé♦

1958. Dans une grotte d’Hatoma, petite île japonaise, trois corps et un journal intime sont découverts. Le journal appartient à Hiromi, une jeune fille de seize ans ayant grandi aux Etats-Unis.
Réfugiée à Hatoma lors de la deuxième guerre mondiale, Hiromi découvre un jour deux déserteurs cachés dans une grotte alors qu’elle ramasse du sable étoilé – de petits fossiles en forme d’étoiles. L’un est Japonais, l’autre Américain. Les deux hommes sympathisent malgré la barrière de la langue et, lassés de la guerre et de ses horreurs, ils se créent un espoir commun : survivre, sans plus jamais faire de mal.
Hiromi s’occupe d’eux, les nourrit et les soigne, en dépit du danger : si leur secret vient à être découvert, elle risque elle-aussi la mort pour trahison. Alors que la guerre continue de faire rage à l’extérieur, le trio survit jour après jour, à l’abri de la grotte. Jusqu’au jour où la menace pénètre cet antre de paix.
2011. Vingt ans plus tard, une jeune universitaire s’intéresse de plus près à cette histoire. Décidée à éclaircir la part d’ombre qui entoure ce lieu, elle découvre au fil de ses recherches le dénouement de cette histoire captivante d’héroïsme, en des temps où s’engager pour la paix était l’acte le plus dangereux qui soit.

 

♦Mon avis

Une magnifique histoire !

Le livre est découpé en trois parties. La première se déroule durant la seconde guerre mondiale, la seconde au moment de l’après-guerre et la dernière est plus contemporaine.

L’histoire débute à Hatoma, une petite île que la guerre épargne encore. On y découvre Hiromi, jeune Américaine d’origine Japonaise, âgée de seize ans, qui se retrouve seule sur l’île, après la dislocation de sa famille.

Dès le départ, j’ai accroché. La simplicité et la justesse avec laquelle l’auteur nous plonge dans cet univers ne le rend que plus beau. Très rapidement l’histoire commence et alors on ne peut plus la quitter.

Ce n’est pas tant les rebondissements ou l’action, car il n’y en a finalement pas tant que ça, qui font que cette histoire est belle. C’est la beauté de l’univers, des petites choses qui rythment la vie de cette adolescente, de ces paysages décrient avec tant de précision et de cette sorte de bouffée d’air qui est créée, alors même que l’horreur est si proche. Hiromi a la capacité apaisante de nous faire oublier ce massacre, même quand elle le regarde dans les yeux. Sa fragilité, son courage, sa tolérance, la rende tellement attachante qu’au final les autres personnages semblent désuets à côté.

Certains passages sont extrêmement marquants, très violents et pourtant je n’ai pas ressenti de haine en les lisant. C’est bouleversant, tristement réel et on a une irrépressible envie que la paix revienne dans le cœur de ces habitants qui ont trop subi. La peur est là, camouflée derrière la vie, subtilement amenée par l’auteur.

La tradition et l’histoire japonaise est également très présente dans cette histoire, ce qui lui donne une toute autre dimension selon moi.

Et puis il y a ce message de tolérance, qui ne fait qu’approfondir l’intrigue au fur et à mesure des pages. Un message qui nous saute aux yeux et qu’on comprend qu’il soit si difficilement concevable à cette époque.

La fin est inattendue et contre toute attente, j’ai bien aimé. Bien que ce soit un petit peu en décalage avec le reste, j’ai trouvé après réflexion que c’était la meilleure fin possible pour ne rien enlever à la beauté de l’histoire.

Les deux dernières parties nous permettent de comprendre la première de manière très originale, bien que j’ai préféré la première partie en « narration interne ».

En bref, une très jolie découverte. Une histoire qui m’a transportée avec un personnage principal qui m’a vraiment beaucoup émue. Un récit bouleversant et percutant, un réel coup de coeur.

Retrouvez le ici

Ma note 5/5

6 réflexions sur “Poussières d’étoiles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s