La saison des roses

cover114859-mediumJe remercie les Editions Amazon Crossing pour ce SP ainsi que le site Netgalley !

♦Résumé♦

À tout juste trente ans, Céleste Hamilton voit son destin tout tracé changer radicalement quand son mariage malheureux prend fin au moment même où meurt sa mère, avec laquelle elle entretenait de très mauvaises relations. Cette dernière laisse en héritage à ses filles la roseraie familiale au bord de la faillite. À contrecœur, Céleste retourne vivre dans le manoir de son enfance pour aider ses deux sœurs à restaurer la propriété et remettre sur pied l’entreprise familiale.
Rejetée dans son enfance par sa mère narcissique, Céleste est rongée par le manque de confiance en elle. Mais pour éviter de perdre le manoir familial, elle devra trouver le courage d’affronter l’avenir et de prendre des décisions difficiles. La Saison des roses est un roman inspirant et sensible sur le courage, la persévérance et le pouvoir rédempteur de la famille.

 


♦Mon avis♦

Encore une jolie saga familiale ! La saison des roses, le titre m’a immédiatement attiré par sa promesse de poésie et de douceur et honnêtement je n’ai pas été déçue.
Trois sœurs se retrouvent dans la maison où elles ont grandi après le décès de leur maman. Céleste, partie depuis plusieurs années, revient la tête pleine de souvenirs pour épauler ses deux plus jeunes sœurs Gerty et Evie dans l’entreprise familiale.

Ce qui m’a tout de suite frappée dans cette histoire, c’est la différence des personnages. Les trois sœurs sont bien mises en valeur et l’histoire nous permet de nous mettre alternativement à la place de chacune d’elles. Elles sont toutes très attachées à leur héritage familiale, bien qu’elles n’en soient pas forcément conscientes de la même manière.

Céleste est une femme douce, pudique, sur la réserve et à la fois, elle sait affirmer ses positions et prendre des décisions délicates. Elle joue son rôle d’ainée avec zèle et s’arroge quelque fois du pouvoir décisionnaire et d’impulsion. C’est aussi une personne très fragile qui m’a beaucoup touchée, tant par sa retenue et son intelligence que par la souffrance qu’elle porte avec elle. Une femme meurtrie par un passé qui la poursuit et duquel elle a du mal à se défaire pour avancer.

Gerty est celle que j’ai trouvé le plus modéré dans ses décisions. Elle est d’une gentillesse et d’une compréhension incroyable. Son personnage est formidablement bien dépeint ce qui aidera forcément les lecteurs à s’y identifier. Sa souffrance est différente mais également palpable et on ressent sa vulnérabilité.

Evie est la plus passionnée. Elle aime, déteste, ressent démesurément et on perçoit quelque part ce petit grain de folie et de naïveté qui lui donne tout son charme. Elle est très attachée à cette demeure et à son patrimoine, mais surtout à sa famille et a souvent tendance à vouloir arranger les querelles et les ressentiments.

J’ai également beaucoup aimé le personnage de Jordan, « l’antiquaire » si on peut le nommer ainsi, que j’ai trouvé particulièrement fin et intelligent. Les personnages secondaires ne sont pas oubliés et les descriptions qui en sont faites sont très précises.

L’auteure ne laisse rien au hasard, tout est absolument contrôlé et travaillé ce qui ne laisse pas de places aux zones d’ombre. Cette saga familiale est à la fois simple par son histoire et complexe par le détail. L’auteure nous emporte dans cette belle demeure et nous transmet l’émotion de cet endroit et de ses habitants.

La plume est à la fois fluide et prenante, mais m’a laissé un sentiment étrange comme si l’intrigue se déroulait à une autre époque, ce qui n’est pas désagréable, mais surprenant. Le livre se lit très rapidement malgré son grand nombre de pages, sans grand suspense, mais on a envie de continuer à suivre ces trois jeunes femmes si attachantes.

Une histoire chargée d’émotion qui traite de sujets forts qui m’ont émue. L’importance des liens familiaux est mise en valeur, mais ce livre traite également du deuil, de la persévérance, de l’amour, du pardon avec beaucoup de simplicité. Le thème de la rose sert de fil conducteur et donne à cette histoire un magnifique souffle de romantisme. Un concentré de douceur qui réchauffe le cœur !

Retrouvez le livre ici !

Ma note : 4/5

9 réflexions sur “La saison des roses

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s