Le sacrifice des dieux

cover-431

♦Résumé♦

 

Suivez un enquêteur du Saint Office au jour le jour par l’intermédiaire de son journal. Vivez son enquête de l’intérieur. Soyez confronté à ses découvertes, à ses cauchemars, à ses doutes. A la lecture d’un livre terrible, il plongera au coeur des secrets les plus obscurs. Son esprit résistera-t-il à ces révélations que l’Eglise nous cache ? Partez sur les traces de l’indicible dans un voyage initiatique et parcourez l’Europe. Assisterez-vous au sacrifice des Dieux ? Ce récit inspiré de l’univers de H.P. Lovecraft vous emmènera dans les contrées inexplorées de son oeuvre.

 



♦Mon avis♦

Je remercie l’auteur pour l’envoi de son livre, une histoire qui sortait un peu de ce que j’ai l’habitude de lire, mais dont le résumé prometteur m’a immédiatement intriguée. Retrouvez ses livres sur son site qui est particulièrement bien construit.

Marcel Salcovetti, enquêteur privé, est missionné pour enquêter sur les affaires délicates pour le Saint-Office. Après la réception d’un télégramme étrange, il doit se rendre à Naples afin d’enquêter sur une société secrète dont les membres, qui font vraisemblablement partie de la « Camorra », s’adonneraient à la sorcellerie. Son enquête va le mener bien au-delà de ce qu’il avait imaginé, où créatures, mythologie et danger ne font qu’un.

Quelle histoire ! On peut dire ici que je suis vraiment sortie des sentiers battus, c’est pour cela que je ne vous ferrez pas l’apologie de toutes les références qui y sont faites, puisque pour beaucoup, je les ai découvertes.

Le sacrifice des dieux est présenté sous forme de journal de bord. Un format original et une police d’écriture en corrélation avec l’histoire, avec en plus, un certain nombre de croquis, de dessins et d’images pour illustrer le récit, ce qui est très appréciable et rend le tout le plus vivant.

Le personnage principal est vraiment très intéressant. Malgré le peu de pages que comprend ce livre, on prend beaucoup de plaisir à le suivre, mais surtout à profiter de ses analyses et de ses réflexions. Au final, en dépit du peu d’informations que nous avons sur lui, j’ai réussi à me considérer comme un de ses compagnons de route ce qui est très surprenant et rend la tension d’autant plus palpable. Un personnage déroutant et pour le coup, totalement surprenant qui m’a beaucoup plu.
J’ai particulièrement aimé le personnage de Di Balgio, un des personnages clé de cette histoire, qui est très attachant et avec lequel on sent notre héros plus apaisé, malgré la méfiance qu’il nourrit à son égard. Mais surtout, c’est grâce à lui que tout commence et que Marcel pourra poursuivre son enquête.

Il aura beaucoup de mal à discerner les cauchemars de la réalité et je dois dire que moi aussi, tant et si bien que j’avais du mal à visualiser Marcel accomplir certaines actions, tant cela paraissaient improbables. C’est dans cette incertitude que l’on avance durant tout le récit, avec l’angoisse et l’appréhension de découvrir la sordide vérité et à la fois le désir irrépressible de comprendre, de savoir ce que signifie ce mystérieux sigle de pieuvre, de savoir comment notre compagnon d’aventure va évoluer, quel choix il va bien avoir à faire.

La fin m’a surprise et j’ai eu cette impression de changer totalement de dimension et d’être projetée dans une autre enquête, plus étrange encore que la précédente.

Vous l’aurez compris, cette histoire est une suite d’énigmes, de zones d’ombre. C’est une enquête invraisemblable, d’une grande noirceur parfois, mais c’est le genre d’histoire qu’on ne peut plus lâcher avant d’en connaître la fin. Tout de suite après avoir fini ma lecture, j’ai regretté qu’il n’y en ait pas un peu plus, que les sentiments du héros ne soient pas d’avantage exacerbés ou que sa transformation ne soit pas accentuée, mais après quelques jours, je me dis que le choix du format est sûrement meilleur ainsi. C’est percutant, sans en faire trop !

La plume de l’auteur est fluide, abordable (même pour les novices du genre tel que moi) et très pointue. Le travail de recherche et l’utilisation de références est particulièrement colossal et nous donne envie d’aller plus loin dans cette histoire et de découvrir les légendes originales, ainsi que l’univers de Lovecraft, que je ne connais absolument pas. Le travail de description et de retranscription des émotions que ressent le personnage est à la fois juste et fin puisqu’il nous transmet l’épouvante, le sentiment de perte totale de contrôle de Marcel et c’est aussi déconcertant que surprenant.

Vous l’avez compris, j’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre, à en découvrir les aspects les plus sombres où les éléments se mêlent avec brio. Une originalité qui saura vous convaincre si vous aimez les énigmes et la mythologie. Une très bonne découverte.

 

Retrouvez le ici !

Ma note : 17/20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s